Menu

Les 6 qualités indispensables d’un bon manager



Les 6 qualités indispensables d’un bon manager

Qu’est-ce qu’un bon manager ? Il existe autant de façons de diriger qu’il y a de managers, tout le monde a un avis différent sur les qualités indispensables à ce poste.

Être un bon manager est-il à la portée de tous ? Le manager est celui qui fixe les priorités et définit la méthode pour atteindre les objectifs fixés par l’entreprise. Il prend plaisir à apporter sa contribution, donne envie de venir au travail, encourage et soutient son personnel. Cependant être apprécié ne fait pas pour autant un bon manager, il faut également qu’il guide et accompagne son équipe vers la réussite de ses objectifs.

Il n’existe donc pas de réponse définitive et unanime à cette question, cependant certains soft skills sont exigés.

 

  1. Communiquez

La base du métier de manager est la communication, pour diriger une équipe, il faut savoir communiquer avec eux. Un bon manager sait prendre la parole, mais il sait surtout écouter.

La communication interpersonnelle implique une facilité à aller vers les autres, c’est un atout central chez un manager. Tout bon chef d'équipe sait donner des instructions avec clarté et fluidité, ceci est fondamental pour éviter les erreurs d'interprétation.

En revanche, l'écoute active est indispensable, il doit être prêt à répondre aux questions et à établir un dialogue et une transparence avec son équipe. Il s'agit de la première étape pour créer une relation forte et étroite avec votre équipe.

 

  1. Encouragez l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle

L’équilibre entre la vie personnelle et vie professionnelle, est primordial pour les salariés.

Un salarié épanoui dans sa vie personnelle sera plus performant au travail, au contraire, un collaborateur stressé ou fatigué aura tendance à être moins efficace.

L’état de vos salariés a donc un impact direct sur votre société, n’attendez pas pour proposer un suivi ou des formations.

Tirez vos collaborateurs vers le haut en les félicitant pour leur travail, encouragez les activités extra-professionnelles, cela permettra donc de créer un environnement de travail motivant et de booster la confiance de vos employés.

 

  1. Le leadership

Le leadership est la première qualité qui caractérise tout bon manager, quel que soit son style de management. C’est un anglicisme qui se définit comme un charisme inné ou acquis, permettant d’influencer et de fédérer autour de soi afin d’atteindre un objectif commun.

Il a donc pour objectif d’animer et de motiver son équipe, en suscitant son engagement sans jamais avoir recours à l’autorité abusive.

Un manager doit réussir à inspirer naturellement le respect, grâce à son dynamisme et sa bienveillance. Mais également être un modèle au quotidien : bonne humeur, une bonne gestion du stress, sang-froid, organisation sans faille et ponctualité.

L’état d’esprit du manager peut impacter l’ensemble des équipes, il doit donc s’adapter à toutes situations tels que les conflits, gestion de crise et turnover.

Un leader est généralement un bon manager alors qu’un manager n’est pas forcément un leader.

 

  1. L’intelligence émotionnelle

Intimement lié au leadership, un bon manager doit savoir faire preuve d’intelligence émotionnelle et de maturité.

C’est en effet une qualité indispensable pour réussir à bien gérer son équipe, il doit prendre conscience de ses propres limites et accepter les éventuelles critiques.

D’autre part, il est nécessaire de posséder une forte empathie afin de discerner au mieux les besoins et attentes de son équipe. En effet, le manager doit aussi s’assurer des missions de la qualité de vie au travail (QVT), et de mettre en place une démarche d'amélioration.

Un manager qui se laisse envahir par ses émotions est plus susceptible de les transmettre à son équipe et ainsi donc compromettre leur efficacité. 

 

  1. Le sens pédagogique 

Le manager tient un rôle de mentor, qui implique de transmettre son savoir sans se montrer prétentieux ou supérieur, pour faire progresser son équipe avec des feedbacks constructifs et bienveillants. 

Il est alors conseiller de gratifier les efforts, mais également de savoir recadrer les comportements inadaptés.

 

  1. La capacité à déléguer

Pour beaucoup, il est difficile de déléguer, pourtant il s’agit d’une démarche essentielle au renforcement et à l’autonomisation de son équipe, c’est pourquoi il est important d’installer un climat de confiance. 

Face à certaines situations, il peut être pertinent de solliciter l’intelligence collective, en appliquant un management participatif.

Cela vous permettra de vous concentrer sur des missions plus importantes, mais également d’apporter un sentiment d’intégration au sein de vos collaborateurs.

Être un leader et un bon manager ne s'improvise pas, cela requiert une double compétence, à la fois connaitre les qualités humaines référencé ci-dessus, mais également une solide connaissance des fondamentaux du management.